Belocavore

BELOCAVORE, AU COEUR DE L’ECONOMIE LOCALE ET CIRCULAIRE

« Un déchet correspond à tout matériau, substance ou produit qui a été jeté ou abandonné car il n’a plus d’utilisation précise. » Ademe

Et si les déchets devenaient de véritables ressources pour des consommations locales, utiles et durables ?

BeLocavore développe et accompagne les circuits locaux innovants qui permettent une consommation durable et locale, notamment à l’appui de ressources issues de déchets transformés. 

RÊVER

Nous rêvons d’un monde où l’innovation s’allie avec le bon sens.Un monde où les produits de consommation sont réinventés pour que les résidus soient eux-mêmes des ressources pour de nouveaux produits de consommation.

AGIR

BeLocavore s’engage à travers trois missions pour produire, transformer, consommer localement.

  1. CRÉER et STRUCTURER des économies nouvelles, circulaires et locales.
  2. FAVORISER L’INTÉGRATION SOCIALE et locale de personnes techniciennes ou de personnes en devenir, comme des personnes vulnérables en recherche d’un métier ou d’une utilité sociétale.
  3. ACCOMPAGNER le développement technique, stratégie et humain de nouvelles économies circulaires.

MAILLER

Nous élaborons des partenariats avec tout le tissus local : avec les citoyens, avec les associations, avec les commerçants, avec les entreprises, avec les collectivités, …

Et nous mettons à profit ces partenariats pour développer ces nouvelles économies circulaires. 

L’idée peut avoir émergé localement ou être le fruit d’une entreprise ou start-up française, européenne ou mondiale. Peu importe, dès lors que la nouvelle approche est au service du bon sens pour la réduction des déchets ou leur transformation en ressources pour une économie circulaire et locale.

NOS VALEURS ? 

Bon sens

Trouver des solutions, oui ! Mais des solutions utiles, nécessaires à la consommation, et dans le respect des problématiques environnementales, des producteurs et des consommateurs.

Partage

Faciliter la mise en relation et le partage au delà des réseaux sans fils, dans le monde réel, dans celui où le contact, l’entre-aide et les échanges en direct redeviennent le tissus local des interactions.

Qualité

Penser autrement notre quotidien, sans régresser, mais bien en améliorant la qualité de notre consommation, la qualité de nos relations, la qualité de notre production, la qualité de notre rapport à nous-même, aux autres et au monde.

Autonomie

Libérer les énergies pour permettre une autonomie individuelle et collective dans son activité, dans ses choix et dans sa consommation.